Méditation du mois de mai 2020 :   La Covid-19 : une opportunité pour le salut.       Méditation-Mai-2020-EBRS-1  par   Fanfan Phanor

Méditation du mois d’avril:   La Covid-19 : un signe de la fin des temps   Livres de référence : Luc 21.9-11 et Psaume 91.5-7

Méditation Avril 2020 (EBRS)                      Fanfan Phanor

 

——————

Depuis la fin de la semaine de relâche au Québec (1ère semaine du mois de mars), nous vivons une frénésie généralisée. Que ce soit ici au Québec ou partout dans le monde, la peur hante les maisons, les bureaux, les hôpitaux, les centres d’achat, les églises, même les rues.

Tout ceci à cause de l’apparition soudaine d’un virulent virus connu premièrement sous le non de Coronavirus (dont la souche vient du règne animal) et ensuite sous le nom de Covid-19 qui n’est qu’un mélange du Coronavirus et du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère : pure invention de l’homme) et 19 pour l’année 2019.

Les saintes écritures nous annonçaient déjà ses situations, dans Luc 21.9-11 <<Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne soyez pas effrayés, car il faut que ces choses arrivent premièrement.  Mais ce ne sera pas encore la fin.  Alors il leur dit:  Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume; il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des pestes et des famines.  Il y aura des phénomènes terribles, et de grands signes dans le ciel…>>

Qui se souvient déjà du Séisme qui a frappé Haïti, il y a dix ans de cela (12 janvier 2010) où plus de 300 000 personnes ont perdu leur vie.

À combien pourrait-on estimer le nombre de mort au Moyen-Orient (une nation contre une nation) et des famines en Afrique.

Aujourd’hui c’est la Covid-19 qu’on peut s’apparenter à de la peste, Dieu seul sait combien de personnes elle va emporter (en date du 26 mars 2020, on était à plus de 22 000 victimes et des centaines de milliers d’infectés au monde[1]).

Et si on analyse cette prophétie biblique, doit-on s’attendre à des grands signes dans le ciel bientôt ?

Nous les sauvés, nous savons que ses choses là doivent arriver, nous ne devons pas avoir peur. Si on vit, on vit pour christ, si on meurt !!! et bien on va à sa rencontre, à la rencontre de notre seigneur.

La seule chose, nous devons éviter de tenter Christ, n’essayons pas d’obliger Dieu à agir pour nous. Nous devons avoir la foi.

Nous devons respecter les mesures sécuritaires, sanitaires imposés par nos dirigeants du mieux que l’on peut. Nous devons être prudents comme le serpent, même si nous savons que nous sommes sous la protection du sang de l’agneau, et comme dit le Psalmiste au chapitre 91 du verset 5-7 :  <<Tu ne craindra ni les terreurs de la nuit, ni la flèche qui vole de jour, ni la peste qui marche dans les ténèbres, ni la contagion qui frappe en plein midi.  Que 1000 tombent à ton côté, et 10,000 à ta droite, tu ne seras pas atteint.>>

Que le Seigneur vous protège !!!

Fanfan Phanor           Membre de l’EBRS               27/03/2020

[1] https://www.ledevoir.com/monde/europe/575838/coronavirus-365-deces-en-24-heures-en-france-dont-une-jeune-fille-de-16-ans : consulté le 27/03/2020

 

méditation février2017   Wadner Isidor

meditation2016-dec          Enrique Rojas

Méditation d’octobre 2016            oct2016-med

Méditation :     sept-meditation 2016           

Méditation de juin 2016

Méditation 2016   Es-tu prêt?

 Méditation d’avril 2016   Prêchons par l’exemple!

Méditation de mars 2016  JÉSUS, le bon berger donne sa vie pour ses brebis!

Méditation de janvier 2016  Le monde change… mais Dieu ne change pas!

Méditation décembre 2015