Méditation février  2017                               L’amour infini de Dieu                                      Wadner Isidor

Dieu nous aime d’un amour incommensurable. Il a toujours montré son amour avec l’espèce humaine. Dieu a tout créé avant de façonner l’homme à son image. Il l’avait placé dans un espace merveilleux avec tout ce dont il avait besoin et avait entrepris une parfaite et constante relation avec lui. Même après la désobéissance, Dieu a cherché de garder le contact avec l’homme de multiples façons : par des préceptes, des lois, des juges, des prophètes et enfin son Fils unique. La mort de son Fils et son Esprit saint qui habite en nous sont la preuve tangible de son grand amour envers l’homme.

Nous sommes une créature merveilleuse que Dieu a pris le soin de façonner et bénir pour profiter des œuvres de sa création. La nature, de concert avec les révélations divines, témoigne de l’amour de Dieu envers nous. Dans son amour infini, Il se souvient de nous et prend garde à nous (Psaumes 8 : 4; 144 : 3). Dans le livre de Lamentations, il est écrit : « Les bontés de l’Éternel ne sont pas épuisées, Ses compassions ne sont pas à leur terme; Elles se renouvellent chaque matin. Oh! que ta fidélité (amour) est grande !… » (Lam. 3 : 22-23). Les hommes s’éloignent de Dieu par la religion, la philosophie, la débauche… d’où le rejet de culte à la hauteur de sa splendeur et de sa magnificence, tel est le but de notre conception. Mais Il continue encore de les chercher par sa parole de vérité et son Esprit qui convainc les cœurs (Jean 16 : 8) afin de les rendre libres (Jean 8 : 32).

Dieu fait preuve d’une grande patience envers les hommes, ceci jusqu’à notre époque. Il n’a pas changé son vœu, celui de nous sauver de la malédiction, entraînée par le péché (1 Timothée 2 : 4-5). La mort de son Fils et la grâce dont il nous a fait don montrent que rien ne peut égaler l’amour de Dieu (Romains 5 : 8-9). Voilà pourquoi nous ne saurions nier ni ignorer un si grand amour.

 

Méditation décembre      Tessy Jean-Paul

image002

 

 

 Jésus-Christ et le Temps de Fêtes

écrit par Enriqué Rojas                     meditation2016-dec

Vous êtes-vous déjà posé la question, pourquoi dans le temps des fêtes des millions de personnes sont remplis de mélancolie, d’émotion et d’affection entre les unes envers les autres; comme aucun autre moment de l’année?, Pourquoi nous décorons nos maisons avec un sapin de Noël et une crèche? C’est précisément dans ce temps où les gens cherchent à donner des cadeaux aux proches et faire des dons de bienfaisance. Enfin, les gens sont plus généreux et affectueux qu’à aucun autre moment de l’année.   Lissons Luc 1 :26-35.

La Bible nous explique le pourquoi de ce phénomène collectif arrive; les gens cherchent à fêter le plus grand évènement dans l’histoire de l’humanité, la naissance de Jésus-Christ. Cependant, aujourd’hui, le monde continue d’ignorer que le meilleur cadeau que l’on puisse recevoir dans la vie, Dieu nous l’a donné il y a plus de 2000 ans, en envoyant son fils unique qui s’est fait homme, à savoir Jésus-Christ.

Dieu nous offre, ce Noël, des cadeaux qui peuvent apporter une joie totale et pleine comme aucune autre chose déjà reçue. Ces cadeaux que peut-être on les a déjà reçus, peuvent être cachés par les choses de ce monde. Peut-être que nous ne prêtons plus l’attention nécessaire et nous ne tirons pas la pleine joie et le bonheur qu’ils nous offrent.

1er cadeau :-Un Consolateur (Jean 14 :15 -17 et Jean 14 :26); de nos jours, ils sont multiples les problèmes, les obstacles et les déceptions auxquels nous devons faire face; mais Jésus-Christ nous dit que Dieu nous envoie un consolateur afin qu’il demeure avec nous (Jean 14 :16) et ainsi faire face à tous les obstacles et difficultés de la vie. Le consolateur a un conseil à vous donner, une direction à vous montrer, une solution à tous vos problèmes. Le consolation vient quand Jésus-Christ est Sauveur.

2eme cadeau – La Paix : (Luc 2 :13-14); le NY Time à publié qu’aux derniers 3400 ans, l’humanité a été en complète paix pendant 268 ans; ceci représente seulement 8% de cette période. Le Washington post a publié l’an dernier que les États Unis d’Amérique depuis sa constitution, n’ont été en paix qu’en 21 ans de ses 239 ans. Ceci représente 7% du temps. Il est évident que la paix dans ce monde n’est pas une priorité pour les hommes. Par le moyen du sacrifice de Jésus-Christ nous pouvons obtenir la paix de Dieu. Nous devons réaliser que notre cœur est en guerre, que nous ne pouvons pas dormir complètement tranquille, car nous n’avons pas la Paix de Dieu que seul son Fils donne. (Colossiens 1 :20)

3eme cadeau – un Sauveur : (Luc 1 :31-33) c’est le cadeau le plus important. Jésus, en hébreux s’écrit « Iéshua » qui signifie Dieu sauve. Acte 4 : 11-12 dit « Il n’y a de salut en aucun autre;… » Même si vous faites de bonnes œuvres, si vous donnez aux plus démunis, si vous donnez des cadeaux à tous vos proches; si vous demandez pardon à tous ceux qui vous causent tort, ceci ne vous donnera pas la paix intérieure. ,Cela ne vous amènera pas à une vie pleine parce que le péché règne dans nos vies. Ce guerre du cœur règne et dirige votre vie. Il faut recevoir Jésus comme sauveur. Laissez Le diriger.

4eme cadeaux – La Vie Éternelle : Luc 1:32-33; Lorsque l’ange Gabriel rencontre Marie, non seulement il annonce le plan de Dieu pour elle, mais il dévoile aussi le nom et la destinée du messie; « Il recevra le trône de David et il règnera éternellement ». La vie que Dieu est éternelle.

Même si pendant les prochaines 50 années, vous célébrez la naissance de Jésus-Christ, mais vous ne l’acceptez pas que Dieu s’est fait homme en Jésus-Christ, vous auriez manquer le plus grand don de Dieu à l’humanité..

Jean 14 :6 « Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » Dieu veut que nous suivions son chemin…. que nous lui reconnaissons comme la seule vérité, le seul Dieu et la seule source de vie, source d’une vie plein!

Comme chrétiens, c’est bien de fêter la naissance de Jésus à Noël…C’est bien de donner à nos proches et aux démunies, mais nous devons offrir en premier ces 4 plus grands cadeaux à ces gens sans Christ. Rappelons que nous possédons les plus grands cadeaux que personne d’autre ne pourra offrir. Offrons-les.

Enriqué Rojas

                            

méditation2016-nov    La sanctification par la foi

écrit par  Wadner Isidor

Selon les saintes Écritures, la sanctification est le processus par lequel une personne étant libérée du péché devient pure et sainte par le sang de Jésus-Christ (Hébreux 10:10 ; 13:12). La sanctification est la condition pour voir le Seigneur dans sa gloire (Hébreux 14:12). La foi, du latin fides, qui signifie pacte, accord, alliance, est un engagement durable de la confiance, axée sur la parole, une doctrine, une théorie, etc. Selon la Bible, la foi est l’attitude de l’homme qui accepte et tient pour vraies des réalités qui sont maintenant invisibles, ou incontrôlables (Hébreux 11:1). Elle est un acte par lequel l’homme s’en remet volontairement à Dieu, le reconnaissant comme fidèle et capable de tenir ses promesses (Romains 4:21; Hébreux. 11:11; Romains. 10:11).

La sanctification par la foi est le fruit de la libération de la vieille nature et de l’abandon du vieil homme, ce qui n’est possible que par le sacrifice expiatoire de Jésus-Christ à la croix (Hébreux 13:12). La sanctification n’est pas l’objet de sacrifice personnel pour mériter une récompense (Éphésiens 2:8-9), mais le résultat de la foi par l’engagement de marcher avec Christ jusqu’à la fin. En d’autres termes, c’est la progression dans la foi, embrassant la nouvelle nature par le renouvèlement de l’intelligence à travers la prière et la méditation de la parole de Dieu (Romains 12:2). Il convient de grandir dans la foi, comme dans tout ce qu’on fait dans la vie (les études, le travail…). Voilà ce qui devrait être la priorité de l’église de Jésus-Christ et le centre de nos prières. Car la sanctification nous permet de nous rapprocher de Dieu par le sang du Christ (Éphésiens 2:13).

Wadner Isidor

Méditation d’octobre 2016            oct2016-med

Méditation :     sept-meditation 2016           

Méditation de juin 2016

Méditation 2016   Es-tu prêt?

 Méditation d’avril 2016   Prêchons par l’exemple!

Méditation de mars 2016  JÉSUS, le bon berger donne sa vie pour ses brebis!

Méditation de janvier 2016  Le monde change… mais Dieu ne change pas!

Méditation décembre 2015

Du milieu de la terreur humaine, Dieu fait éclater sa gloire.                                                                           

‘L’ange lui répondit: Le Saint Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu.’ Luc 1 :35

En ce temps de trouble et de tumulte parmi les nations de la terre, nous célébrerons bientôt la fête de Noël et la naissance de Christ. Depuis quelque temps, nous voyons la terreur se déplacer depuis la Syrie au proche orient, passer par l’Europe avec les attentats commis en France, amener l’état d’urgence en Belgique et provoquer d’autres attentats au Mali. Le groupe armé État islamique menace maintenant l’Amérique de commettre les mêmes actes sur son territoire.

Lorsque Jésus naquit en Israël, il y a plus de 2000 ans, un acte terroriste est survenu dans la petite ville de Bethléhem située à environ 10 km au sud de Jérusalem. En effet, le roi Hérode fit assassiner tous les enfants âgés de 2 ans et moins afin d’éliminer le petit enfant Jésus qui venait de naître et qui était destiné à devenir le Roi des Juifs et le Sauveur du monde. Comme le déclare le roi Salomon dans le livre de l’Ecclésiaste 1 :9 ‘Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil’. Le mot ‘terroriste’ n’était pas encore inventé à l’époque du nouveau testament mais la même cruauté humaine existait déjà.

La question qui se pose face à un tel évènement; est-ce que l’homme, par ses actes sanguinaires peut anéantir le plan de Dieu pour l’humanité? Et bien, la réponse est un non retentissant. Au contraire, l’Éternel Dieu utilise tout acte de cruauté commis sur terre par les hommes et le tourne pour accomplir sa Gloire. La Parole nous enseigne qu’après les meurtres d’enfants innocents en Israël, un seul est ressorti vivant de ce massacre et est devenu celui qui donna plus tard volontairement sa propre vie pour sauver tous ceux qui croiraient en lui. Ce Jésus, né d’une mère terrestre et d’un Père céleste, a vécu une vie parfaite et sainte sur terre. Il marqua l’histoire en sauvant le monde de ses péchés par sa mort sur une croix et en ressuscitant d’entre les morts. Il est venu une première fois sous la forme d’un petit enfant pour accomplir la volonté de son Père céleste et devenir le Sauveur de ceux qui se repentiraient de leurs péchés. Il nous a également annoncé qu’il reviendrait une seconde fois pour chercher ses enfants et se manifester en tant que Roi et Juge envers les hommes qui commettent le péché et refusent de se repentir.

Toute cette grande violence qui fait rage aujourd’hui dans notre génération, n’est qu’un autre signe du retour éminent du Fils de Dieu et du Prince de Paix. Dans l’évangile de Luc 21 :28, Jésus nous encourage par cette parole: ‘Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche.’

Hugues Thériault